Catégories, Découverte, Decouvertes

Une journée à Potsdam

Hey ! Bonjour tout le monde !

Aujourd’hui, petit article découverte sur la ville de Potsdam, j’ai eu un vrai plaisir de la découvrir avec la famille. Même si je n’ai sûrement pas vu les lieux les plus touristiques. En tout cas, j’ai vraiment envie de partager ce moment avec vous. [En fait, je pense que j’adore les articles découvertes ].

Je vous ai fait une petite carte pour vous montrer les différents lieux. C’est par ici que ça se passe : Carte de Potsdam

1. Localisation

Potsdam est une ville d’Allemagne, qui se trouve au sud ouest de Berlin, à environ environ 30 minutes.

La ville se trouve sur les rives de la rivière Havel . C’est la capitale du Land de Brandebourg, elle compte plus de 168 000 habitants. C’est la ville la plus peuplée du Land.

La ville est accessible par la route en prenant l’A10, par le S-Bahn en prenant le S7 jusqu’au terminus : Potsdamer Hauptbahnof, il y a également un train régional qui va jusqu’à Potsdam de Berlin.

Potsdam est connue pour avoir joué un rôle dans l’histoire de la Prusse notamment en ayant été le lieu de résidence des Hohenzollern, mais c’est aussi dans cette ville qu’a eu lieu la conférence de Postdam et plus particulièrement au Cecilienhof Schloss. La ville est dotée de nombreux châteaux, palais, monuments, jardins, tous plus beaux les uns que les autres. Et presque tous sont classés au patrimoine mondial de l’Unesco.

2. Histoire

Potsdam est une ville millenaire (elle a fêté ses milles ans en 1993, aujourd’hui elle en a 1024), elle doit son essor aux margraves qui ont fait de cette ville leur lieu de chasse et leur résidence d’été. Grâce aux règnes successifs des souverains à partir du 18eme, la ville a été magnifiquement embelli.

  • Les débuts de Potsdam

La ville fut fondé au 10eme siècle, en tout cas, elle est mentionnée pour la première fois de manière écrite en 993. L’empereur Otto III légua Potsdam à sa tante l’abesse Mathilde de Queninburg, la ville était alors connue sous le nom de Poztupimi, et ce n’était alors qu’un simple village de pêcheurs, et ce durant toute la période médiévale.

En 1416, le margrave Frédéric de Hohenzollern fit construire un pont sur la rivière Havel faisant de Poztupimi un lieu de passage important. Mais c’est plus tard, beaucoup plus tard que Potsdam atteint son âge d’or.

  • L’âge d’or de Potsdam et son déclin

L’âge d’or de Potsdam commenca sous Frédéric Guillaume Ier, un électeur qui devint roi de Prusse, quand il fit du simple village de pêcheurs une ville administrative et militaire. En effet, il fit construire le Stadtschloss entre 1664 et 1670. La ville fut directement adoptée par la famille royale de Prusse comme lieu de résidence d’été.

Frédéric Guillaume II, son fils, continua son travail d’expansion et de construction, surtout quand il fit agrandir le Stadschloss. Puis il commenca la construction du Château Sans Soussi, et du Nouveau Palais, mais il y a eu beaucoup d’autres lieux, monuments…

Pendant le règne des Hohenzollern, Potsdam attira de nombreux écrivains, musiciens, philosophes tels que Voltaire.

En 1838, la première ligne de chemin de fer entre Berlin et Potsdam est ouverte.

◊◊◊◊◊◊◊◊◊

Le déclin de la ville commença le 21 mars 1933, aussi appelé « Tag von Potsdam ». Ce jour est considéré, pour beaucoup, comme étant le début du IIIeme Reich, puisque c’est ce jour là qu’Hitler et Hinderberg firent une fête pour marquer l’unité entre le peuple allemand et la révolution nationale c’est à dire la montée du parti nazi. Quelques jours plus, Hitler reçut les pleins pouvoirs. A la fin de la guerre, Potsdam fut partiellement détruite, bombardée par les alliés.

En Août 1945, Truman, Churchill et Staline se rencontrèrent au chateau de Cecilienhof pour la conférence de Potsdam, afin d’y signer les accords scellant la défaite de l’Allemagne et donc la dissolution de la Prusse.

Sous le régime de la RDA (Allemagne de l’Est), les dirigeants russes détruisirent tout ce qui pouvait rappeler la Prusse. Ce n’est qu’à partir de 1975 que des restaurations de l’héritage prussien purent être lancer.

  • La renaissance de Potsdam

Depuis la réunification, Potsdam est devenue la capitale du Land de Brandebourg, et la plupart des lieux, monuments, châteaux, palais ont été reconstruits de manière à rester fidèle aux plans d’origines des différents architectes.

En 1993, la ville célébra son millenaire ainsi que le retour des dépouilles de Frédéric Guillaume Ier et de de son fils après un exil de 50 ans dans le château de Hohenzollern qui se trouve dans le Jura souabe près de Bisingen et Hechingen.

La ville de Potsdam reçoit plus de 4 millions de visiteurs chaque année.

3. A voir / A visiter

Depuis la gare de Potsdam, on ne prend que quelques minutes pour rejoindre l’Alter Markt en reversant le Lange Brücke.

  • L’Alter Markt – La Place du Vieux Marché

Jusque dans les années 1930, l’Alter Markt était le centre de Potsdam. C’est ici qu’avait été construite le Stadschloss mais en avril 1945, il fut bombardé par un raid aérien des alliés, les derniers vestiges de ce monuments furent détruites en 1960. De l’Alter Markt, il ne reste que la Nikolaikirche, l’Obélisque, l’Altes Rathaus.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

£. Nikolaikirche / Obelisk – Église de Saint Nicolas / Obélisque

L’église fut construite en deux fois. La première partie, le hall, fut construite entre 1721 et 1724 avant d’être détruite en 1795. La nouvelle église fut achevée en 1837, c’était une construction de Karl Friedrich Schinkel. La Nikolaikirche ressemble assez au Panthéon de Paris et à la cathédrale Saint Paul de Londres.

La coupole de l’église fut érigée entre 1843 et 1850 sous le règle de Frédéric Guillaume IV.

L’obélisque qui se trouve sur la place, entre l’église et l’Altes Rathaus, est une réplique puisque l’original a été détruite pendant la Seconde guerre mondiale. Elle fut reconstruite en 1979.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

£. Altes Rathaus – Ancien hôtel de ville

L’Alter Rathaus fut construit entre les 1753 et 1755 suivant les plans des architectes Johann Boumann et Christian Ludwig Hildebrant sur les ordres de Frédéric Guillaume Ier. Ce monument fut construit en suivant les modèles du Panthéon de Rome ou encore de l’Hôtel de ville d’Amsterdam.

Il a une façade dotée de 8 colonne corinthiennes et elle est couronnée d’une coupole. L’Alter Rathaus à été construite de manière à être vu de partout, de tout le monde, d’aussi loin que l’on peut la voir.

wp-image-1441455123

  • Höllandisches Viertel – Le Quartier Hollandais

Frédéric Guillaume Ier commanda à l’architecte Philippe Boumann, d’origine hollandaise, de construire 134 maisons de style hollandais en 1752. Le but de cette demande était de relancer l’économie locale par l’émigration mais aussi d’augmenter la population et aussi le nombre de soldats dans l’armée. Mais très peu de personnes qui répondirent positivement sa demande.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Nauener Tor – Porte de Nauen

La Nauener Tor se trouve à quelques mètres à peine du Quartier Hollandais. Elle fut construite en 1755 par Bing. Il s’agit de l’un des premiers monuments néo-gothiques d’Europe occidentale, la porte fut inspirée d’une esquisse de Frédéric II et d’une gravure du Château d’Inveraray en Ecosse.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Alexandrowka : Russische Kolonie – Colonie Russe

L’histoire de la colonie russe commence par l’emprisonnement de 500 prisonniers russes lors de la bataille contre Napoléon en 1812. Frédéric Guillaume III ,qui avait pu bénéficier de l’aide du Tsar Alexandre I pendant sa fuite pour échapper aux troupes de Napoléon, fit construire une colonie de 14 maisons russes (Isbas) afin d’offrir aux prisonniers de meilleures conditions de vie après les avoir entendu chanter.

Les maisons pouvaient uniquement se léguer de père en fils.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Neuer Garten – Le Nouveau Jardin

Frédéric Guillaume II demanda au paysagiste Johann August Eyserbeck de lui aménager un parc au nord de Potsdam sur les rives de l’Heiliger See et de Jungfernsee, parce qu’il aimait les jardins à l’anglaise.

De nombreux édifices se trouvent un peu partout dans le Neuer Garten : Le Marmorpalais, le Cecilienhof Schloss, le Eiskeller, l’Orangerie, ente autre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

£. L’Orangerie

C’est un édifice de 1793, représentant un portail égyptien, il y a deux statuts noires de chaque côté (à tête d’animal et à corps d’homme) et cet édifice est sous la surveillance d’un sphinx.

Parfois, le roi Frédéric venait jouer du violoncelle. Mais aujourd’hui ce n’est plus qu’un café.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

£. Höllandisches Établissement

Ce batiment se trouve dans Léa continuité du quartier hollandais, il fut construit en 1789 selon les plans de gontard et Andreas Krüger. Il servait de logement pour les domestiques et de chambres d’hôtes. Il se trouve près de l’allée menant au Palais de Marbre.

20170721_130517

£. Marmorpalais – Palais de Marbre

Ce fut la résidence d’été du roi Frédéric Guillaume II, elle fut construite entre 1787 et 1791. Le Marmorpalais doit son nom aux fenêtres en marbres. De plus, l’intérieur est fait en faux-vrai marbre. La restauration de ce monument est tout simplement époustouflante puisque c’est sur les détails que ça se joue, que ce soit au sol, qu’au plafond, que sur les murs. Toujours dans un style néo classique.

Depuis le dernier étage, on a une très belle vue sur la Havel, le Neuer Garten.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

£. Eiskeller – La Pyramide

La pyramide fut construite en 1792. Elle servait à la réfrigération et à la conservation des aliments destinés à être préparés dans les cuisines du Marmorpalais. La Pyramide est relié au Palais par un souterrain.

Quand je l’ai aperçu, j’ai cru que c’était le tombeau d’un pharaon. Je vous laisse imaginer ma tête quand la guide m’a dit que ce n’était pas du tout le cas…

20170721_143051

£. Cecilienhof Schloss – Château de Cecilienhof

Le Cecilienhof Schloss fut construit entre 1913 et 1917 pour accueillir le Prince Wilhelm et sa famille pendant la Première Guerre mondiale. C’est le dernier château construit slus la dynastie Hohenzollern. En 1923, la famille royale retourne son château après de longues années d’exil en Hollande.

Le Cecilienhof Schloss est entré dans l’histoire lors de la conférence de Potsdam qui a eu lieu du 17 juillet au 2 août 1945, puisqu’elle eut lieu dans ce domaine.

Les ailes du chateau forment cinq cours intérieures dont l’Ehrenhof (La cour interieure) et le Prinzengarten (le jardin interieur). Sur le gazon de la cour interieure, on peut apercevoir une étoile de fleurs rouges, elles ont été plantés en 1945 pour la Conférence.

Même si, aujourd’hui le Cecilienhof Schloss est un hôtel de luxe, il est encore possible de visiter les pièces historiques du château telles que le cabinet privée de la Princesse héritière, la salle de travail de la délégation russe, le salon blanc de la princesse, ainsi que les salles de travail des délégations anglaises et américaines.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

4. Ce que j’ai le plus aimé ?

A vrai dire j’ai vraiment tout aimée. J’adore l’histoire, découvrir ce qu’il se passait dans les lieux, qui vivait la. Mais si je devais choisir je dirais le Marmorpalais, avec son atmosphère, ses décors, ses pièces, ses jardins, cette vue, et le palais en lui-même qui nous donne l’impression qu’on pourrait être un roi ou une reine.

A Bientôt.

L.

 

12 thoughts on “Une journée à Potsdam”

  1. C’est joli, je ne connaissais pas du tout cette ville ! J’ai déjà une longue wishlist d’endroits à visiter en Allemagne, il y a l’air d’avoir de sublimes endroits. Il faudrait que je fasse un road trip dans le pays ^^

    J'aime

  2. oh je me disais bien que cette ville me disait quelque chose, elle est très proche de Berlin. Je me suis rendue dans la capitale l’été dernier mais c’était lors d’un roadtrip donc je n’ai pas eu le temps de découvrir les alentours 🙂 mais j’ai découvert Postdam grâce à ton article, merci 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Ton article me donne vraiment envie de visiter cette ville ! :). J’étais aussi en Allemagne cet été, je n’ai malheureusement pas su me rendre de ce côté là cette fois-ci, mais je compte remédier à ça bientôt. J’aime tellement les villes chargées d’histoire ! 🙂

    J'aime

    1. J’aime aussi les lieux chargées d’histoire 🙂
      Avant la fin de l’été j’aimerai bien faire l’autre partie de Potsdam, il y a tellement de choses a voir impossible de tout faire en une journée 😀

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s